Les diplomaties musicales dans l’actuelle configuration mondiale : redéfinitions, adaptations, pluralisation

Prof. Frédéric Ramel
Language
French

Exprimer le prestige, incarner la paix, accompagner la scène informelle des pourparlers : la musique participe pleinement de l’activité diplomatique. Définie comme l’usage de la musique à des fins de transformation de l’image nationale à l’étranger ou tout simplement à destination d’un tissage de relations culturelles à l’étranger, la diplomatie musicale constitue une des dimensions non négligeables du répertoire d’action des Etats. Elle ne se restreint pas aux périodes d’affrontement stratégique, à l’instar des ambassadeurs du Jazz élaborés par le Département d’Etat en pleine guerre froide. Elle se manifeste aussi en temps de paix. L’essor de l’outil numérique, l’adoption des partenariats publics privés, le recours à la diplomatie par procuration fondée sur la mobilisation de célébrités ou encore la logique du nation-branding ont-ils modifié les caractères et les manières de pratiquer la diplomatie musicale ? En s’appuyant sur l’organisation des concerts donnés lors de la journée des Nations Unies depuis l’ère de Kofi Annan, la présente communication entend analyser les répertoires sélectionnés, les sponsors étatiques et privés ainsi que les conceptions symboliques sous-jacentes à ces concerts. Il s’agira d’appréhender deux niveaux d’analyse : la manière dont les Etats déclinent leur diplomatie musicale au sein des Nations Unies (projection de leur image plus ou moins contrôlée dans l’enceinte onusienne), la façon dont l’Organisation elle-même déploie en tant qu’acteur multilatéral une diplomatie musicale spécifique (promotion d’une image singulière tout en s’ouvrant à des industries du divertissement et des icônes de la variété). Elle combinera une analyse quantitative des oeuvres et une approche qualitative des procédures à partir desquelles l'offre musicale est élaborée. C’est donc les transformations et l’adaptation des outils étatiques et multilatéraux en matière de diplomatie musicale que se propose d’explorer cette communication.