Les diplomates engloutis? L’art diplomatique dans un environnement concurrentiel

Panel Code
RC51.07
Language
French

Dans ses Conseils à un ambassadeur publiés en 1561, Pierre Danès associe les fonctions diplomatiques à des qualités spécifiques : « la diligence et la dextérité », (…) « la prudence et la candeur », (…) « le jugement et le savoir ». Mais ses Conseils demeurent enchâssés dans une conception moderne faisant de la diplomatie une pratique réservée aux représentants de l’Etat. Aron cristallise cette idée en faisant du diplomate, avec le soldat, l’une des deux figures symboliques des relations internationales, tous deux employés par l’Etat. Or, cette façon d’appréhender l’activité diplomatique mérite examen. A cet égard, les recompositions actuelles de la diplomatie débordent largement les effets du New Public Management sur les administrations. Elles concernent tout autant l’outil que l’environnement de plus en plus concurrentiel dans lequel évoluent les diplomates. Ces derniers se confrontent aux acteurs de la société civile, aux célébrités voire aux simples citoyens. Qui plus est, les décideurs politiques n’hésitent pas à cultiver une pratique de diplomatie par procuration qui suscite réactions de la part des corps diplomatiques. La diplomatie ne deviendrait-elle pas, dès lors, une pratique traversée par une série de soustractions : sans pilote (au profit des diplomaties sectorielles), sans politique (sous l’effet des entrepreneurs sociétaux de normes), sans horizon (car dictée par les impératifs de la réactivité et non de l’anticipation), voire sans diplomates (en raison de l’effacement du rôle des ambassadeurs). Fruit d’un programme de recherche sur les transformations de la diplomatie, ce panel aura pour objectif d’explorer ces diverses dimensions en prenant pour assise différents postes d’observation : la négociation, la paradiplomatie, l’entertainment, la diplomatie musicale, les actions humanitaires. Le panel offre, enfin, aux chercheurs l’occasion de s’interroger sur les répercussions de ces éclipses croisées des diplomates sur l’étude même de cette pratique.